La vie suit son court

Un bar le dimanche soir à Digne les Bains. Un seul ouvert. Dans la ville préfecture. Aucun reproche aux gérants. S’ils le font c’est qu’ils ont leurs raisons…

Visite chez mon banquier à Manosque, auteur involontairement d’un excellent mot. Il cherche à me vendre une assurance homme clé et me le justifie par la phrase « Si vous décédez à titre personnel… ». Mourir à titre personnel. Quelle idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *