Les idées

20130226_083555_0

Je prends une idée.
Je la pose je la dépose.
Je la pèse je la soupèse.
Je la prends, la reprends, la comprends.
Je la tends, la détends, l’entends, l’étends.
Je peins, je la dépeins, je la repeins.
Je la porte, la déporte, l’emporte, la reporte.
Je la sens, la ressens, la pressens.
Je la presse, la compresse.
Je la place, la déplace, la replace.
Je l’imagine, je l’écoute, la regarde, la tourne et la retourne, la détourne.
Je la forme, la déforme.
Je la plie, la replie, la déplie, la multiplie, la supplie.
Je la connecte, la relie, la déconnecte, la relis.
Je la noue, la dénoue.
Je la noie, je l’assèche, je l’irrigue, je l’arrose.
Je la mène, je l’emmène, la démène, la promène.
Je la joue, la déjoue, la rejoue.
Je la produis, la déduis, la réduis
Je prends, j’entreprends.
Les idées habitent cohabitent contradictoires ou accordées.
Les idées créent un paysage étrange et soudainement harmonieux.
La lumière apparaît.
Le néant prend forme et sens.

Une réponse sur “Les idées”

  1. idées réalisées, accumulées, multipliées
    de la simplicité vers la complexité
    du vide vers le plein
    de l’ordre vers le chaos
    monde de diversités de différences
    coexistence dans l’harmonie
    par quel chemin ?

Répondre à victorine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *