Cees Nooteboom – Tu voulais vivre, non ?…

Tu voulais vivre, non ? N’aurais-tu donc
voulu que l’or, le bleu
du ciel, l’amour, le soleil ?
Rien n’est ici gratuit, collectionne

la mort dans tous ses avatars,
la douleur, le cri, l’étreinte
maléfique, le baiser d’une trahison
ourdie.

La vie, cantique des cantiques ? Bien sûr,
mais en-dessous cette autre vérité
de nuit et de brouillard,
preuve par neuf qui dure

jusqu’à la fin.


Cees Nooteboom (né en 1933 à La Haye) – L’oeil du moine suivi de Adieu (Actes Sud, 2021) – Traduit du néerlandais par Philippe Noble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.